• Le coût du chauffage que nous payons est le résultat de toutes les dépenses d’énergie qui nous sont facturées ; il comprend donc la combustion proprement dite (chaufferie au gaz), l’électricité utilisée pour les pompes et la sous-station, la maintenance et les réparations du circuit.

    Ce coût varie bien sûr d’un hiver à l’autre –c’est un facteur sur lequel nous ne pouvons rien-, mais il dépend beaucoup de l’isolation des appartements, de la température visée (21°C à Exelmans), et des systèmes de régulation mis en place.

    Nous avons beaucoup investi ces dernières années sur la régulation : changement de pompes, de vannes,… et nombre de copropriétaires ont changé leurs fenêtres, ce qui améliore sensiblement l’isolation.

     

    Ceci a eu pour conséquence une diminution sensible du coût au mètre carré :

     

     

    Cout Chauffage

     

     

    (il faut préciser qu’en 2008 un changement de contrat avec Vélidis, allié à une baisse du prix du gaz industriel, a permis une diminution importante du coût de la combustion)

     

    La consommation est en nette baisse (kWh/m².an):

     

    Conso kwh  

     

    C’est ce paramètre qui est mesuré dans le Diagnostic de Performance Energétique. Le DPE s’accompagne d’étiquettes qui classent les logements en fonction de leur performance énergétique, exprimée en kWh/m2.an : c’est l’étiquette énergie. L’échelle est cotée de A, pour les logements les plus sobres, à G, pour les plus énergétivores.

     

    La moyenne du parc immobilier français se situe autour de 240 kWh/m2.an (classe E) . Avec le chiffre de 111, nous sommes en catégorie C (vert).

     

    DPE

     

     

    Degrés Jours Unifiés

     

    Nous suivons de près un autre facteur : les DJU. Ce paramètre permet de distinguer ce qui est dû à la rigueur de l’hiver et ce qui est dû à l’évolution de  la consommation, toutes choses égales par ailleurs. Le DJU sert dans les calculs prévisionnels de consommation des bâtiments, ainsi qu’aux comparaisons des coûts de chauffage d’une saison à l’autre.

     

    Le rapport entre la consommation en MWH et les DJU donne une bonne indication de notre performance énergétique, ce qui se retrouve bien sûr dans les prix évoqués ci-dessus. Ce coefficient a évolué très favorablement ces dernières années, notre objectif étant de nous maintenir en dessous de 1,20 :

     

    Mwh sur DJU

     

    Nous sommes sans doute rendu à un palier dans cette optimisation ; il sera difficile de faire mieux en l’état actuel de nos constructions. Il faut dire que nous avons été bien aidé par la renégociation du contrat par la Ville de Vélizy (le contrat en cours ne baissera plus autant dans l’avenir qu’en 2008) ; de plus, le prix du gaz est aléatoire, comme chacun sait . . .

     

    Conclusion

     

    Nos chiffres de coût du chauffage sont encore trop élevés, par rapport à l’objectif de l’ADEME (catégorie B : moins de 90 kWh/m2.an). Ils sont cependant bas par rapport à certaines résidences, comme à Meudon-la-Forêt : entre 11 et 24 € au m² chez eux, en 2006, quand nous sommes à moins de 10 aujourd’hui à Exelmans !

    Pour plus de détails sur Meudon :  clique-ici.gif  

     

     

    Parmi les possibilités qui nous sont offertes pour nous améliorer encore, il reste :

     

    • le changement de fenêtres, pour les copropriétaires qui ne l’ont pas encore fait

     

    • un meilleur réglage de la température dans les appartements : certains ont encore 23 ou 24°C , l’objectif étant : entre 21 et 22°C...

     

    • une meilleure isolation des halls d’entrée

     

     

    Source : Conseil Syndical Exelmans/Vélizy 


    2 commentaires
  • Le chauffage de notre résidence est assuré par Vélidis. Cette société, filiale de COFELY (GdF-Suez), gère le réseau de chaleur -chauffage urbain- de la plupart des résidences de Vélizy, et d'une grande partie de la zone d'acitivités.

    Le principe est de transporter la chaleur sous forme d'eau chaude au moyen de canalisations sous voirie; cette chaleur permet le chauffage des locaux ainsi que la production d'eau chaude.

     

    La chaleur du réseau qui nous dessert est produite par une chaufferie V3, installée rue Grange Dame Rose. Elle est équipée de:

     

    • 5 chaudières fonctionnant au gaz naturel, dont les puissances sont de 40, 27, et 3 fois 10 MW
    • 2 installations de cogénération fonctionnant au gaz naturel, produisant à la fois de l'électricité et de la chaleur.

    Velidis chauff 2Velidis chauff 3

     

    Cette chaleur est distribuée par des pompes :

     

    Velidis chauff 1

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    à travers un réseau de 35 km de tuyauteries et de 138 postes de livraison. Pour Exelmans, le point de livraison est la "sous-station", située derrière le 50 rue de Villacoublay.

    La cogénération.

    La cogénération est un système de production d'énergie à haut rendement. Elle génère, à partir d'une énergie primaire combustible (gaz, pour ce qui nous concerne) deux énergies secondaires utiles: une énergie thermique et une énergie électrique. En d'autres termes, cela consiste à produire, de façon simultanée et à partir de la même installation, de la chaleur et de l'électricité. La chaleur est utilisée pour le réseau de distribution de chauffage, et l'électricité est réinjectée sur le réseau public d'électricité.

     

    Velidis chauff 7Velidis chauff 8

     

     

     

     

     

     

     

     

    Ce système se présente sous la forme d'une turbine à gaz, semblable à un réacteur d'avion. Deux turbines fonctionnent à Vélizy V3, pendant l'hiver (novembre à avril), nous fournissant ainsi la chaleur, et produisant en même temps de l'électricité. Le rendement de cette installation est particulièrement performant.

    C'est une installation très innovante, et qui fait de Vélizy une référence en matière de chauffage urbain.

     

    Pour plus de détails sur Vélidis, vous pouvez consulter le site VELIDIS.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique